Harveez rencontre la Cool Co

Harveez rencontre la Cool Co

La nouvelle équipe d’Harveez travaille depuis plusieurs mois déjà pour prendre la relève et partir à la découverte de l’innovation frugale au travers de nouveaux horizons. Elle est depuis peu à Rabat et a débuté ses rencontres avec les entrepreneurs ingénieux marocains qui développent des solutions innovantes face aux problématiques agronomiques et énergétiques actuelles.

Dans l’ombre, l’équipe se préparait néanmoins à interroger les entrepreneurs de demain et à analyser la frugalité de leurs innovations. Avant son départ, Noémie, notre nouvelle chargée d’étude, s’est notamment rendue dans les labos de La Paillasse pour rencontrer Lucile Dauger, co-fondatrice de la COOL Co.

Photo

Cette start-up est à l’origine de la COOL Board®, un outil qui mesure via un réseau de capteurs l’ensemble des paramètres physico-chimiques qui caractérisent un microclimat : température et taux d’humidité de l’air et du sol, teneur en oxygène, intensité du rayonnement…

Alors, quels sont les deux points communs entre Harveez et COOL Co ?

D’abord, la recherche de frugalité et de durabilité : connaître son environnement via des supports ergonomiques, économes en électricité issue d’énergies renouvelables, afin d’optimiser ses ressources. 

La COOL Board est pratique et adaptable: elle est programmable sur un module Arduino, microcontrôleur à licence libre. La mise à jour des paramètres mesurés se fait à distance et en temps réel; ils sont stockés et peuvent être consultés via une application fonctionnant même avec une connexion de moindre débit - type Edge. La COOL Board est de surcroît modulable selon l’environnement : un milieu ouvert, comme une plantation forestière - ou fermé, comme un entrepôt de séchage et de fermentation des fèves de cacao; et selon les paramètres que souhaite mesurer l’exploitant : ajout d’une sonde à dioxyde de carbone par exemple, comme Simon Juif, directeur technique, nous le décrit.

Un second point commun vous viendrait-il alors à l’esprit ? Souvenez-vous : il y a un an exactement, l’équipe d’Harveez se rendait en Côte d’Ivoire à la recherche d’innovation frugale. C’est également à Abidjan que la COOL Board a été mise à disposition du chocolatier Cémoi, qui depuis 2015 cherche à approvisionner un marché local en plein essor. Faisons encore fonctionner la machine à remonter le temps et pensons au voyage de la saison 1 d’Harveez-Jugaaddict au Sénégal, où la COOL Co à été mobilisée pour concevoir une station météo pour les jardins communautaires de Dakar accessible pour moins de 10 euros !
La COOL Board est pour l’instant accessible à partir de 7 € par mois, un abonnement mensuel qui permet aux exploitants d’échelonner leurs investissements.

Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Lucile et Simon via leur Facebook !

Comments are closed.